France PAC Environnement apporte des solutions clés en main pour permettre l'exploitation d'énergies renouvelables.

Les énergies renouvelables ont le vent en poupe

 Les solutions énergétiques apportées par les énergies renouvelables sont en passe de devenir les principales sources énergétiques devant les énergies fossiles comme le charbon. France PAC Environnement a pu constater un retard certains par rapport aux objectifs européens et mondiaux fixés, mais le déploiement de ces solutions se fait de manière exponentielle. 

Etat de l’usage des énergies renouvelables en 2020

Malgré une période marqué par la COVID-19, l’année 2020 devrait voir la capacité énergétique mondiale d’origine renouvelable augmenter de 6%. Bien évidemment on a pu constaté une baisse d’installation de solution permettant l’exploitation des énergie renouvelables. Mais l’exploitation des énergies renouvelables a tout de même bien tenu par rapport à l’exploitation des énergies fossiles. Les sources d’énergie renouvelable sont majoritairement représentées par les solutions solaire, qu’elles soient thermique ou photovoltaïque, les solutions éoliennes qui peuvent d’ailleurs être considéré comme une énergie solaire puisqu’elle tient son origine du vent qui lui même provient de la rencontre entre des courants d’air chauffés par le soleil  et des courant d’air plus frais et les solutions hydrauliques.

Les pays à la pointe du déploiement de solutions pour les énergies renouvelables

2020 marque un affrontement claire entre la Chine et les Etats-Unis pour le développement des énergies renouvelables. La Chine vient d’inaugurer 2 barrages gigantesque. Ces 2 pays ont permis l’introduction de 200 gigawatts de capacité en énergie renouvelable de plus pour 2020. Cependant on a pu constaté une montée en puissance de l’usage de solutions pour les énergies renouvelables en Inde. Cette augmentation de capacité de production énergétique basées sur l’exploitation d’énergie renouvelable a pu aussi, dans une moindre mesure, être constaté en Europe avec des pays leader comme l’Allemagne et le Royaume-Uni. Pour avoir une idée du travail effectuée par la France dans ce sens, il suffit de comparer les 4,7 gigawatts de capacité en énergie renouvelables installé en 2 ans en France par rapport au 10 gigawatts installé aux Royaume-Uni.

La fin de l’hégémonie des énergies fossiles

Certains analystes estiment une croissance de la puissance énergétique renouvelable mondiale de l’ordre de 10%. Cette évolution mettrait fin à 50 ans d’utilisation majoritaire du charbon. Bien évidemment, l’appui continu des Etats au travers de mesures et d’aides incitatives permettant de soutenir le développement de solutions basées sur l’exploitation d’énergies renouvelables conditionne le déploiement de ces solutions. Finalement, toutes ces mesures permettent d’obtenir une énergie verte, une énergie renouvelable avec des coûts d’exploitation moins importants que les énergie fossiles. La réductions des aides et mesures pour l’exploitation des énergies fossiles tels que le charbon permettrait de sonner le glas pour la fin de l’exploitation de ce type d’énergie.

Une projection long terme de l’usage des énergies renouvelables

Les énergies renouvelables permettent de réduire notre impact environnemental
France PAC Environnement permet aux particuliers de profiter des énergies renouvelables

On estime que l’usage des énergies renouvelables devrait connaitre une évolution spectaculaire. Certains analystes tables sur des évolutions de plus de 50%. Porté par l’usage croissant des installations photovoltaïques aboutissent à une augmentation de 1200 GW. Cette évolution devrait subvenir dans les 4 années à venir. Les solutions photovoltaïques pour les maisons individuelles devrait permettent en grande partie d’arriver à ces objectifs. Cette orientation est d’autant plus pertinente qu’elle permet une décentralisation de la production énergétique. Cette décentralisation énergétique ne présente que des intérêts que se soit pour l’isolement des problématiques liées au dysfonctionnement technique et surtout toutes les problématiques liées au transport énergétique. 

Peut-on distinguer énergie renouvelable et énergie propre ?

Une énergie est considéré comme propre a partir du moment ou sa production ne génère que peu de gaz a effet de serre comme le CO2 par exemple. Une énergie est dite renouvelable a partir du moment ou son utilisation n’impact pas ses stocks. Plus généralement, lorsqu’une énergie est renouvelé automatiquement et naturellement, cette énergie est considéré comme renouvelable.

Qu’appel t’on énergie renouvelable ?

On peut essentiellement isoler 7 familles d’énergies renouvelables : les énergies issues du rayonnement solaire, les énergies issues de la force du vent, les énergies issues des courants marins (marémotrice) et de la force des vagues (houlomotrice), les énergies hydrauliques (comme celles issues des moulins ou des barrages), les énergies géothermique et la biomasse. Bien évidemment certaines de ces solutions sont moins évidentes à mettre en place que d’autres. En effet, les solutions photovoltaïques sont par exemple plus évidente pour répondre aux besoins d’une habitation qu’une solution éolienne par exemple. En effet, une installation photovoltaïque ne nécessite que peut d’entretien car cette technologie ne sollicite aucune partie mécanique. L’entretien est donc limité par rapport à la technologie éolienne qui nécessite un entretien des parties mécaniques régulier. Les pâles d’une éolienne en rotation génère donc des frottements qui provoquent une usure naturelle des roulements. 

Les adaptations nécessaires pour optimiser la production photovoltaïque

France PAC Environnement recommande donc en priorité l’usage des solutions photovoltaïques pour des maison individuelles. Cependant, la mise en place de solutions connexes conditionnent le développement de cette technologie. Elles permettent de compenser la production en alternance faite par les modules photovoltaïques. Actuellement, il existe uniquement 2 solutions pour optimiser l’utilisation des solutions photovoltaïques qui ne permettent une production d’électricité que sous l’influence du soleil avec un pic de production en milieu de journée alors que dans la majeure partie des cas, la consommation a lieu en fin de journée. Pour compenser cela, il est possible d’utiliser soit une solution de stockage soit un système domotique.

Par contre, France PAC Environnement ne recommande pas l’usage de solutions de stockage. Le coût d’acquisition d’une telle technologie impact trop lourdement un projet d’équipement photovoltaïque. D’autre part  l’impact environnemental que la fabrication ou le recyclage d’une batterie peut générer. France PAC Environnement ne cautionne donc pas l’usage de batteries solaires dans le cadre d’un projet a visée initial écologique. Cependant, des solutions de stockage basé sur l’hydrogène pouvant permettre de profiter de solutions écologique. Cependant, pour le moment, ce type de stockage énergétique ne peut être viable. Il nécessite surface importante pour le stockage de l’hydrogène. Concernant cette évolution des capacités mondiales de 1200 gigawatt, elle représente la capacité énergétique actuelle des Etats Unis. 

Cette technologie devrait selon France PAC Environnement et sous condition d’optimisation des différentes technologies intervenantes surpasser l’usage actuel de l’énergie fossile et notamment du  charbon. En effet, nous attendons des évolutions directement de la technologie photovoltaïque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *