France PAC Environnement vous propose les solutions photovoltaïques les plus performantes

Etat des solutions photovoltaïques en 2020

Selon l’avis France PAC Environnement, les solutions photovoltaïques sont prometteuse. Considéré comme une alternative sérieuse à une production majoritairement d’origine fossile. Pour ses raisons, France PAC Environnement met tout en oeuvre avec nos installateurs depuis plus de 10 ans pour démocratiser et médiatiser les solutions photovoltaïques.

 

Qu’est ce que le photovoltaïque ?

Cela fait maintenant presque 200 ans que le principe photovoltaïque existe. Le principe consiste a capter les photons présent naturellement dans les rayons du soleil. Ces photons vont permettrent la mise en mouvement d’électrons contenu dans le silicium. Cette excitation des électrons induit une production d’électricité en courant continu. L’onduleur le convertit en courant alternatif. La puissance de l’installation solaire est exprimée en KWh crête.

Le silicium est le composant principal d’un panneau solaire photovoltaïque qui est composé de cellule de silicium raccordées ensemble pour former un panneau photovoltaïque recouvert ensuite de plaque de verre et cerclé d’aluminium. 

Aujourd’hui, il est possible de réaliser, notamment sur sa toiture, en intégration au bâti, une installation de panneaux photovoltaïque pour produire de l électricité.

 

Les solutions photovoltaïques sont-elles réellement écologiques ?

La filière du recyclage photovoltaïque est déjà bien organisé
France PAC Environnement s’est assuré de l’aspect écologique d’un projet photovoltaïque

Le silicium qui est donc le constituant principal d’une installation photovoltaïque se trouve facilement dans la nature, c’est même le deuxième élément le plus présent sur Terre après l’oxygène bien sur. La fabrication des panneaux solaires photovoltaïques ne s’appuie donc pas sur l’exploitation de métaux rares qui pourrait donc générer un impact sur l’environnement. En revanche, le traitement du silicium permettant d’obtenir des cellules photovoltaïque génère un impact sur l’environnement. Cependant cet impact est rapidement compensé en 2 à 3 ans de production photovoltaïque. Cette période de compensation est réellement anodine au regard de la durée d’un projet photovoltaïque estimé entre 30 et 40 ans. Il est important de noter que la phase de fabrication est la seule période qui génère un impact sur l’environnement. Durant la période d’exploitation, l’installation ne génère aucune pollution, aucune émission de poussière, aucun nuisance sonore, bref aucune incidence environnementale.

Concernant la fin de vie des installations photovoltaïques, après en moyenne 30 à  40 ans d’usage, la filière s’est déjà bien organisée. En effet, des usines de recyclage dédié on déjà vu le jour et devrait déjà permettre de répondre à la première vague de panneaux photovoltaïques usagés.

Grâce à la mise en place de ces usines, on parvient aujourd’hui a un recyclage de l’ensemble des éléments constituant un panneau photovoltaïque proche des 90%.

Pour France PAC Environnement, les solutions photovoltaïques représentent donc bien une opportunité de remplacer la production d’électricité majoritairement nucléaire. D’autant que ces solutions pourraient permettre de supprimer la problématique du transport énergétique lié à une production énergétique centralisé avec l’ensemble des problèmes à la chaîne que cela génère.

 

Les solutions photovoltaïques sont elles fiables ?

Après près de 100 ans d’utilisation, notamment dans des environnements hostiles, les solutions photovoltaïques assurent une bonne fiabilité. Ils ont subi des essais dans des milieux qui sollicite la technologie anormalement. Les applications dans l’espace pour permettre l’indépendance des satellites ou dans le désert pour profiter d’un ensoleillement maximum.

 

Pourquoi adopter les solutions photovoltaïques ?

Les raisons écologiques mises en avant précédemment sont essentielles pour France PAC Environnement, mais les intérêts sont aussi financiers. En effet, comme vous l’avez surement constaté, le prix de l’électricité ne cesse d’augmenter. Ces hausses fréquentes sont directement en lien avec les centrales photovoltaïques qui aujourd’hui sont vieillissantes. Cette vétusté coûte cher puisqu’elle implique soit une rénovation soit un démantèlement des centrales les plus anciennes. La hausse du prix de vente de l’électricité est donc inévitable. Les solutions photovoltaïques permettent donc de limiter l’impact de ces hausses de tarif. 

 

Quel usage faire de la production photovoltaïque ?

Il existe aujourd’hui 2 types d’exploitation photovoltaïque. Les centrales photovoltaïque avec un objectif de revente sur le réseau national. Les centrales photovoltaïques dont la production et consommé directement, on parle d’autoconsommation. Même si la revente de l’électricité photovoltaïque produite est bien encadré au travers d’un contrat d’Obligation d’Achat (OA) de 20 ans grâce à un raccordement au réseau national, le prix de rachat qui baisse continuellement donne l’avantage à l’autoconsommation. Nous recommandons d’ailleurs de consommer le plus possible l’électricité produite plutôt que de revendre le surplus.

 

L’autoconsommation photovoltaïque totale est elle possible ?

La domotique va permettre de maximiser le taux d'autoconsommation photovoltaïque
Aujourd’hui, les solutions photovoltaïque nécessitent d’être couplés avec un système domotique

Malgré l’ensemble des propositions faite par France PAC Environnement en vue de réduire les besoins énergétiques des habitations, nous parvenons presque a obtenir une autoconsommation photovoltaïque totale. En effet, le problème du photovoltaïque provient directement de son fonctionnement qui dépend de la présence du soleil. La production photovoltaïque ne peut donc se faire uniquement en alternance en synchronisation avec l’alternance jour/nuit. Il existe actuellement sur le marché 2 solutions pour contrer cet inconvénient. Les batteries solaires qui permettent de mieux répartir l’énergie disponible. La domotique qui permet de lisser la consommation en fonction de la production d’électricité faite par les panneaux photovoltaïques en lien avec l’ensoleillement.

Cependant, France PAC Environnement ne recommande pas encore l’utilisation des batteries solaire pour 2 raisons. Elles sont trop cher pour le bénéfice qu’elles apportent et surtout elles fonctionnent grâce l’utilisation de métaux rares qui génère un impact environnemental et/ou sont ultra polluant en fin de vie. Pour ces raisons, nous ne recommandons que l’utilisation des système domotique. La domotique va permettre la mise en fonction automatique des appareils qui nécessite le plus d’énergie en fonction de la production faite par les panneaux photovoltaïques.

 

Pourquoi utiliser des micro-onduleurs plutôt qu’un unique onduleur pour votre installation photovoltaïque ?

France PAC Environnement ne réalise plus des installations photovoltaïques qu’avec des micro-onduleurs. L’idée majeure étant de limiter les problèmes qui peuvent intervenir tout au long du projet photovoltaïque. En sachant que les projets photovoltaïques permettent une exploitation de 30 à 40 ans.

En effet, l’utilisation d’un onduleur général implique un branchement en série de l’ensemble des panneaux photovoltaïques. Lorsqu’un des panneaux photovoltaïque subit un problème technique ou une simple ombre portée temporaire, c’est l’ensemble de l’installation qui est a l’arrêt. Les micro-onduleur permettent de limiter le problème au seul panneau qui pose problème.

 

Quels évolutions peut-on attendre du photovoltaïque ?

Le secteur photovoltaïque est aujourd’hui en ébullition. De nombreuses recherches sont en cours pour en améliorer le rendement, l’esthétique, la taille, ou faciliter l’installation,…

France PAC Environnement a pu identifier de nombreuses innovations qui devraient faire avancer son déploiement. Des chercheurs travaillent par exemple sur la combinaison pérovskite et silicium pour permettre d’obtenir des rendement photovoltaïque plus intéressant. D’autre sur l’exploitation simultanée des photons pour la partie photovoltaïque et de l’impact des gouttes d’eau par temps de pluie. Certains groupe de chercheurs travaillent sur l’aspect esthétique en permettant par exemple d’intégrer des solutions photovoltaïques directement dans les vitres. Ces recherches pourraient d’ailleurs révolutionner nos habitudes dans l’usage de nos portables par exemple. Certains fabricants proposent des trackers qui vont permettrent d’orienter les panneaux automatiquement en fonction du soleil. Mais les innovations les plus attendues ne sont pas directement lié au photovoltaïque mais aux solutions de stockage énergétique qui sont attendues d’ailleurs dans de nombreux domaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *